Lipoaspiration ou liposuccion

La lipoaspiration est une technique chirurgicale qui permet de réduire le volume de zones graisseuses localisées (lipoméries), il ne s’agit pas d’une chirurgie d’amaigrissement.

Consultation
La lipoaspiration (ou liposuccion) est une technique qui date des années 70 et qui a révolutionné la chirurgie plastique et esthétique. Il s’agit d’une technique fiable à la condition qu’elle soit pratiquée par un praticien formé (reconnu par le Conseil National de l’Ordre) et habitué à effectuer la lipoaspiration. Cette intervention qui parait simple peut laisser des séquelles difficiles à corriger si elle est mal réalisée. Au cours d’une consultation, vous définirez avec le docteur Wolber les zones qui pourront être améliorées par la lipoaspiration et permettront de redessiner votre silhouette.
Vous pouvez trouver plus d’information sur cette fiche éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique disponible en téléchargement.  fiche lipoaspiration SOFCPRE

Les cicatrices
La lipoaspiration est un geste chirurgical qui laisse des cicatrices de toute petite taille qui deviennent discrètes voire invisibles, elles correspondent aux points d’introduction des canules de lipoaspiration (<1cm).[/p] [p]Les zones accessibles à la lipoaspiration
zone-lipoaspiration Plusieurs zones sont accessibles à la lipoaspiration, mais certaines sont plus simples et plus sûres. Les zones les plus fréquentes et dont le résultat est plus sûr sont la « culotte de cheval » (hanches), les flancs (taille), la zone sous mentale (sous le menton), la face interne des genoux, l’abdomen et la face interne des cuisses.
D’autres zones sont plus délicates: les mollets et les chevilles, elles doivent être réalisées avec des canules de plus petit diamètre.

Prise en charge ?
La lipoaspiration est un acte de chirurgie esthétique, il n’est jamais pris en charge par la sécurité sociale.

Modalités

L’hospitalisation: 12h ou hôpital de jour.

Elle s’effectue sous anesthésie générale ou locale sur les petites zones.

Avant l’intervention :

  • Consultation d’anesthésie
  • Bilan préopératoire
  • Arrêt du tabac

Après l’intervention :

  • les douleurs justifient la prise d’antalgiques
  • vêtement compressif adapté au zones aspirées pendant 1 mois
  • Arrêt de travail 5 jours
  • Reprise du sport: 1 mois

Complications possibles

Les complications possibles liées à l’anesthésie seront abordées par l’anesthésiste lors de la consultation d’anesthésie préopératoire.

  • Phlébite / Embolie Pulmonaire
  • Infection (très rares)
  • Hématome (très rares)
  • défauts de résultats (plus fréquents si le geste est mal indiqué et le praticien mal choisi)

CETTE PAGE INTERNET PERMET DE DIFFUSER UNE INFORMATION
QUI NE PEUT EN AUCUN CAS SE SUBSTITUER A UNE CONSULTATION