Asymétrie mammaire

L’asymétrie mammaire se définit par une différence de volume et/ou de forme entre les seins. Cette asymétrie peut être congénitale (présent depuis la naissance et se manifestant à la puberté) ou acquise (après une exérèse de cancer ou autre lésion du sein). Dans le cadre des asymétries mammaires congénitales il existe souvent une malformation du sein. (sein tubéreux le plus souvent).

Consultation
Le docteur Wolber vous examinera pour définir les possibilités de traitement. En effet, l’asymétrie mammaire est un problème souvent complexe, pour lequel il faut régler un manque ou un excès de volume, et très fréquemment un problème de forme qui touche l’un ou les deux seins.

Technique(s) et Cicatrices ?
Il n’existe pas une technique, mais des associations de gestes permettant d’obtenir le meilleur résultat. La symétrisation des seins passe souvent par un geste qui va toucher les deux seins, elle fait appel aux techniques de mastopexie, de réduction mammaire et d’augmentation mammaire. Les cicatrices dépendent des techniques choisies. (hémipériaréolaires ou en « ancre de marine » ou sous mammaire, etc…). Les cicatrices ne sont pas toujours identiques sur les deux seins.

asymetrie-mammaire

Prise en charge ?
L’asymétrie mammaire peut être prise en charge par la sécurité sociale (pour partie car il existe des dépassements d’honoraires), il faut qu’il existe la nécessité d’une compensation dans le soutien gorge. Si la technique requiert la mise en place d’un implant, alors il faut effectuer une demande d’entente préalable.

Modalités

L’hospitalisation: 1 à 3 jour(s).

Elle s’effectue sous anesthésie générale.

Avant l’intervention :

  • Consultation d’anesthésie
  • Bilan préopératoire
  • Arrêt du tabac

Après l’intervention :

  • les douleurs justifient la prise d’antalgiques
  • Soutien gorge de contention pendant 1 mois
  • Arrêt de travail 10 jours
  • Reprise du sport: 1 mois

Complications possibles

Les complications possibles liées à l’anesthésie seront abordées par l’anesthésiste lors de la consultation d’anesthésie préopératoire. Par ailleurs les complications sont variables selon la technique choisie.

  • Phlébite / Embolie Pulmonaire
  • Infection (pouvant poser problème si mise en place d’implant)
  • Hématome
  • Trouble de la sensibilité aréolaire
  • Coques (si mise en place d’implant)

CETTE PAGE INTERNET PERMET DE DIFFUSER UNE INFORMATION
QUI NE PEUT EN AUCUN CAS SE SUBSTITUER A UNE CONSULTATION