Augmentation de la poitrine

L’augmentation mammaire permet de traiter l’hypotrophie mammaire ou d’augmenter la poitrine. Au cours d’une consultation vous discuterez de la poitrine qui vous semble idéale et des prothèses à votre disposition permettant d’accéder à votre désir. Ceci est adaptatif et étroitement lié à l’examen clinique de votre poitrine. Le but étant d’obtenir un résultat naturel.

Consultation
Le docteur Wolber utilise des prothèses pré-remplies en gel de silicone rondes ou anatomiques. Vous serez informée sur les avantages et inconvénients d’une augmentation mammaire par prothèses. Vous déciderez avec le docteur Wolber de la prothèse qui vous convient, de la voie d’abord, de la position de la prothèse et de sa forme (anatomique ou ronde).
Vous pouvez trouver plus d’information sur cette fiche éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique disponible en téléchargement. Fiche d'information SOFCPRE Prothèse Mammaire

Voies d’abord ?
prothèse mammaire voie d'abordIl existe 3 voies possibles dans cette chirurgie avec chacune des avantages et des inconvénients. Le Docteur Wolber utilise préférentiellement la voie d’abord sous aréolaire quand elle est possible, mais utilise la voie sous mammaire si nécessaire et très rarement la voie d’abord axillaire.

En effet la voie axillaire n’est pas garante d’une cicatrice discrète et le risque infectieux est non négligeable à ce niveau.

La voie d’abord sous mammaire présente beaucoup d’avantages mais le risque de malposition est plus important. Dans tous les cas le positionnement de la cicatrice se discute en consultation.

Position de la prothèse ?
Positionnement de la prothèse mammaireIl existe deux positions possibles pour votre prothèse.
Si cela est possible, elle sera positionnée en prépectoral, devant le muscle, il s’agit d’un positionnement plus logique car la prothèse est au contact de la glande.
Si la prothèse est trop volumineuse et/ou si le tissu glandulaire n’est pas suffisant alors la prothèse risque d’être visible sous le tissu sous cutané.

Dans certains cas (si vous êtes très mince ou si votre glande mammaire est insuffisante pour couvrir la prothèse) la prothèse sera positionnée derrière le muscle afin de limiter les risques de voir la prothèse sous la peau.

Modalités

L’hospitalisation: 1 à 2 jour(s).

Elle s’effectue sous anesthésie générale.

Avant l’intervention :

  • Consultation d’anesthésie
  • Bilan préopératoire
  • Arrêt du tabac

Après l’intervention :

  • les douleurs justifient la prise d’antalgiques
  • Soutien gorge de contention pendant 1 mois
  • Arrêt de travail 10 jours
  • Reprise du sport: 1 mois

Complications possibles

Les complications possibles liées à l’anesthésie seront abordées par l’anesthésiste lors de la consultation d’anesthésie préopératoire.

  • Phlébite / Embolie Pulmonaire
  • Infection nécessitant de retirer l’implant sans pouvoir en remettre un autre dans le même temps
  • Hématome
  • Trouble de la sensibilité
  • Coques périprothétiques de gravité variable

CETTE PAGE INTERNET PERMET DE DIFFUSER UNE INFORMATION
QUI NE PEUT EN AUCUN CAS SE SUBSTITUER A UNE CONSULTATION