Réduction mammaire

La réduction mammaire permet de traiter l’hypertrophie mammaire. Cette intervention répond à deux impératif: fonctionnel et esthétique. Au cours d’une consultation vous discuterez de la poitrine qui vous semble idéale et du bonnet que vous souhaitez obtenir. Ceci est adaptatif et étroitement lié à l’examen clinique de votre poitrine. Le but étant d’obtenir un résultat naturel.

Consultation
Le docteur Wolber utilise la technique dite « à pédicule supérieur ».
Vous pouvez trouver plus d’information sur cette fiche éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique disponible en téléchargement.  Information SOFCPRE reduction mammaire

Les Cicatrices ?
Le plus souvent, la réduction mammaire justifie trois cicatrices (en « ancre de marine »), l’une autour de l’aréole, l’autre verticale et la dernière horizontal au niveau du sillon sous mammaire. Plus rarement la cicatrice horizontale peut être supprimée et nous avons alors deux cicatrices.

Reduc-cicatrices

Prise en charge ?
La réduction mammaire est prise en charge par la sécurité sociale (pour partie car il existe des dépassements d’honoraires) lorsque le poids de résection est au moins de 300g par sein.

Modalités

L’hospitalisation: 1 à 2 jour(s).

Elle s’effectue sous anesthésie générale.

Avant l’intervention :

  • Consultation d’anesthésie
  • Bilan préopératoire
  • Arrêt du tabac

Après l’intervention :

  • les douleurs justifient la prise d’antalgiques
  • Soutien gorge de contention pendant 1 mois
  • Arrêt de travail 10 jours
  • Reprise du sport: 1 mois

Complications possibles

Les complications possibles liées à l’anesthésie seront abordées par l’anesthésiste lors de la consultation d’anesthésie préopératoire.

  • Phlébite / Embolie Pulmonaire
  • Infection (traitement local le plus souvent)
  • Hématome
  • Trouble de la sensibilité aréolaire
  • Souffrance aréolaire

CETTE PAGE INTERNET PERMET DE DIFFUSER UNE INFORMATION
QUI NE PEUT EN AUCUN CAS SE SUBSTITUER A UNE CONSULTATION